L’équipement : bâtons

Les bâtons de ski consistent en trois parties principales, soit le panier (avec la pointe), le tube et la poignée équipée de la dragonne. Les bâtons de ski de fond existent en plusieurs matériaux, soit:

  • Aluminium : rigides et très solides, les bâtons d’aluminium sont par contre un peu plus lourds que leurs pairs. Il ont l’avantage de pouvoir être redressés (jusqu’à une certaine limite) s’ils sont pliés ou tordus.
  • Fibre de verre : le fibre de verre est le matériel le plus utilisé de nos jours, et permet de fabriquer des bâtons légers et résistants.
  • Fibres de carbone : amalgamés avec du fibre de verre dans des proportions variables, les fibres de carbone sont le nec plus ultra pour obtenir des bâtons rigides et très légers. Par contre, il sont plutôt fragiles aux impacts latéraux. Ils existent en plusieurs variantes, habituellement selon le pourcentage de carbone présent dans l’amalgame.
Dragonne
Dragonne

Longueur
Les bâtons de ski classique se doivent d’être un peu plus courts que ceux utilisés en ski patin. En règle générale, le bâton classique arrive à l’aisselle, et le bâton de patin arrive au menton. Ces mesures sont prises à partir du sol, et vous devez être en souliers de marche, et non en ski.

Pour le ski patin, la tendance va vers le raccourcissement des bâtons, mais ça reste un question de goûts. Certains skieurs d’élite utilisent des bâtons de grandeur variable selon le type de parcours !

La dragonne
Les dragonnes sont des éléments particulièrement importants dans le choix du bâton. En effet, celle-ci ne sert pas qu’à retenir le bâton dans la main, mais est une composante essentielle de la poussée avec les bras. Elle doit être ajustable et doit permettre de « suspendre » le bâton lorsque le bras est détendu vers l’arrière. Pour les plus petites mains, il existe des dragonnes de taille réduite. Lors de l’essai de la dragonne, pensez aux gants/mitaines d’hiver!

Quelques considérations :

  • Le prix des bâtons sera fonction de la rigidité du tube et de la qualité de la dragonne. Pour un skieur débutant, un bâton d’aluminium ou de fibre de verre sera plus lourd, mais plus résistant. Les bâtons à haute teneur en fibre de carbone sont légers et rigides, mais supportent mal les chocs latéraux. Ils sont donc plus faciles à briser (par exemple lors d’une chute ou un accrochage avec un autre skieur), et leur prix est plus élevé.
  • Les bâtons se conservent longtemps et toutes leurs composantes sont remplaçables.
  • Les dragonnes sont disponibles sous de multiples formes : de la simple lanière de tissu, jusqu’au gant complet qui offre un meilleur support. Les ajustements de la dragonne varient d’un modèle à l’autre, et les dragonnes-gant sont conçues de façon à aller spécifiquement du bon côté (droit ou gauche). Finalement, il existe des systèmes de dragonnes amovibles, ce qui peut être pratique pour se libérer rapidement la main sans perdre son ajustement.
  • Les paniers sont disponibles sous de nombreuses formes et remplissent tous correctement leur fonction. La différence est souvent esthétique.
  • Faites confiance au vendeur pour la mesure de la longueur du bâton. Chaque manufacturier propose un système différent de mesure, en fonction de la taille de l’utilisateur. Dans le doute faire couper le tube un peu plus long que proposé : Il sera beaucoup plus aisé de le raccourcir que de l’allonger par la suite !